Grosseur et féminité : un dialogue, des résistances

Au bout des lèvres

#7

grosseur et féminité : un dialogue, des résistances

Ce texte décrit mon expérience de femme cis (c’est-à-dire dont l’identité de genre correspond au sexe qui lui a été assigné à la naissance, soit non-trans*) blanche de classe moyenne qui investit l’identité queer de fem et qui politise la grosseur. Il prétend partir de ce point de vue pour une réflexion sur la féminité (queer ou pas) et sur les normes de corpulences, par delà les genres. Il vise à montrer comment le confort et les outils que l’on peut dégager individuellement, à l’égard de son propre parcours et dans la vie quotidienne, peuvent être des éléments déclencheurs qui activent une réflexion plus générale et un engagement personnel à plus large échelle dans des luttes collectives.

 

Quelques repères

Fem, c’est le terme français qui a émergé pour rendre l’idée de femme en anglais tout en le différenciant du terme « femme », beaucoup plus large. Il fait référence à…

Voir l’article original 3 332 mots de plus

Publicités